Éducation et intérêt général

Objectif : Relever le défi de la réussite scolaire

Dans un ouvrage de 700 pages, consacré à la relation entre éducation, intérêt général et action publique, une quarantaine de contributeurs de très haut niveau, chercheurs, responsables institutionnels, acteurs de la société civile en prise directe avec le monde de l’enseignement et de la recherche, exposent les résultats d’une recherche menée entre 2017 et 2018. Ils nous proposent « un diagnostic précis et des préconisations fortes sur le système éducatif français et ses mutations ». [1]

Remerciements

Cette recherche a permis à ces personnalités de sensibilité très différente d’établir un consensus sur l’intérêt général en matière d’éducation.

Nous leur sommes extrêmement reconnaissants pour le travail réalisé. Ils nous donnent une vision claire de la situation de l’éducation en France et des pistes à suivre pour conduire à son redressement.

Vision de l’association

Cependant, comme cela est notifié dans l’introduction générale de ce volume, « les aspects pédagogiques et les programmes des différents enseignements sont nécessairement évoqués, mais ils ne constituent pas la matière du livre dont le fil rouge est la référence à la notion d’intérêt général ».

C’est en cela que l’association Comment apprendre veut apporter sa contribution, car nous partageons cette vision globale de l’éducation, dans laquelle parents, apprenants et enseignants partagent le rôle principal, bien servi il est vrai par tous les professionnels du milieu éducatif.

L’ingrédient manquant

Il nous semble intéressant de mentionner ici qu’atteindre ces objectifs d’intérêt général – en résumé l’égalité des chances par l’acquisition généralisée des savoirs fondamentaux et permettre le développement des capacités de chacun dans les domaines qu’il a choisis – nécessite de porter à la connaissance de tous, un élément clé jusque-là inconnu ou ignoré par les programmes scolaires du primaire et des collèges.

Cet ingrédient manquant est facile à résumer en une phrase: le voici tel qu’il m’a été révélé par une élève de seconde qui semblait un peu perdue et dépitée mais parfaitement lucide : « On n’a jamais appris comment apprendre ».

Une affirmation sans équivoque

La Technologie de l’étude est disponible. Les enseignants et les élèves peuvent l’apprendre. Comme en témoignent ceux qui utilisent déjà la Technologie de l’étude, il devient plus intéressant et moins pénible d’étudier. La satisfaction d’apprendre des choses nouvelles augmente la confiance en soi et permet d’évoluer sur le plan personnel et professionnel. L’enseignant qui peut compléter sa formation initiale par de la formation continue, découvrira des possibilités de perfectionnement dans un contexte de continuité pédagogique. D’autres pourront acquérir des compétences élargies en vue d’une reconversion professionnelle ou pourront devenir des enseignants ou formateurs appréciés.

Relever le défi de l’éducation grâce à une politique à moyen terme

Replaçons les enjeux actuels dans le contexte d’une économie du savoir : l’acquisition des savoirs se fait tout au long de la vie et de plus en plus en auto-formation grâce aux contenus numériques. Il est donc impératif que les élèves apprennent à apprendre pendant leur parcours scolaire.

Notre expérience montre que les actions disciplinaires, l’absentéisme et le décrochage scolaire diminuent en même temps qu’augmentent la compréhension, l’intérêt, la participation et l’autonomie des élèves, réduisant ainsi l’écart entre la théorie et la pratique du métier d’enseignant. Se sentant utile, écouté et respecté, l’enseignant peut alors réaliser son projet pédagogique avec le soutien de toute la communauté éducative.

Nous estimons qu’il faudrait 15 ans maximum, en commençant par remettre d’aplomb les élèves de 6 et 12 ans, pour voir l’école jouer son rôle de levier de transformation sociale et constater l’évolution d’une société composée d’individus moins individualistes, plus tournés vers le bien commun, plus tolérants et respectueux, plus compétents et capables de construire un avenir durable.

Relever le défi de la réussite scolaire

Conclusion

Ainsi, nous allons dans le sens des grands axes de la politique éducative de l’UNESCO pour 2030 : « transformer la vie grâce à une nouvelle vision de l’éducation ainsi qu’à des initiatives audacieuses et novatrices. »

Et nous allons précisément conclure avec l’article 9 de la loi du 5 mai 2005 : « la scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun constitué d’un ensemble de connaissances et de compétences qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société. »

Nous demandons au Ministère de l’éducation nationale d’ajouter « savoir comment apprendre » au socle commun de connaissances et compétences de tous les enfants et collégiens, dans le cadre périscolaire.

 [1] Éducation et intérêt général, sous la direction de Philippe Bance et Jacques Fournier, aux éditions PURH, 2018.

« Le matériel et la pédagogie Applied Scholastics sont exceptionnels (...)
Chaque enseignant, chaque étudiant, chaque école peut en tirer profit.
La Suède a besoin de vous, la Scandinavie a besoin de vous et je dirais que l'Europe et le monde ont besoin de ces outils éducatifs. »

Bertil Persson
Président honoraire de l’association internationale des Éducateurs pour la Paix mondiale (UNESCO).
Président d’honneur de l’Association suédoise de dyslexie.

En devenant membre de l'association Comment Apprendre vous pourrez bénéficier de nos ateliers et conférences et découvrir comment aider tous les étudiants à réussir.

Vous pouvez changer les choses.

Prochains événements

  • 27 septembre 2020
  • 14 h 00 - 17 h 00

    Assemblée générale
    .

    _______________

  • 11 octobre 2020
  • 16 h 30 - 17 h 30

    Conférence
    Mais pourquoi cette impression de ne rien avoir appris ?

    _______________

    Enfant bénéficiant de la Technologie de l'étude
    Enseignant formé à la Technologie de l'étude
    Témoignage montrant les résultats de l'application de la Technologie de l'étude

    LA TECHNOLOGIE DE L’ÉTUDE

    Des méthodes précises développées par Ron Hubbard, pour permettre à toute personne d’étudier efficacement afin d’acquérir de nouvelles compétences. 

    Des méthodes pour apprendre

    Nous répondons aux demandes de nombreux enseignants, étudiants et parents qui doivent faire face au problème de l'étude et sont à la recherche de méthodes concrètes, précises, simples et pratiques.

    Définitions

    Apprendre, c'est comprendre de nouvelles choses et découvrir de nouvelles façons de faire les choses.
    Étudier, c'est examiner et analyser attentivement un sujet afin de le comprendre et de l'appliquer.

    LA TECHNOLOGIE DE L’ÉTUDE

    Des méthodes précises développées par Ron Hubbard, pour permettre à toute personne d’étudier efficacement afin d’acquérir de nouvelles compétences.

    Des méthodes pour apprendre

    Nous répondons aux demandes de nombreux enseignants, étudiants et parents qui doivent faire face au problème de l'étude et sont à la recherche de méthodes concrètes, précises, simples et pratiques.

    Définitions

    Apprendre, c'est comprendre de nouvelles choses et découvrir de nouvelles façons de faire les choses.
    Étudier, c'est examiner et analyser attentivement un sujet afin de le comprendre et de l'appliquer.